The Legend Of Zelda : Wii U’s Awakening

Ryuka92

Il y a eu un moment magique pendant le Digital Event de Nintendo, une annonce qui a fait frémir les fans, comme à chaque fois qu’un épisode de cette série mythique est dévoilé pour la première fois d’ailleurs. Les rumeurs étaient insistantes mais avec un Hyrule Warriors dans les tuyaux le doute planait encore. En revanche, c’était le moment idéal pour sortir la tête de l’eau, en donnant un nom qui résonne tel un Mario Kart ou un Smash Bros à l’oreille des gamers, un nom mythique qui a érigé une véritable légende et qui a des relents d’aventures chevaleresques. Pas besoin de tout ça pour présenter un nouvel opus de The Legend of Zelda me direz-vous, mais il fallait bien marqué le coup du premier en HD et  inédit pour la Wii U. Qui sait, peut-être l’un des sauveurs de la machine de salon de Big N qui peine à décoller au niveau des ventes.

Devant le fond animé d’un vaste paysage sauvage et naturel, parcourut par le vent et où se tient un cavalier chevauchant sa monture, Eiji Aonuma fait son apparition. Il commence à parler de la série et on devine vite que derrière lui ce n’est d’autre que Link et sa jument Epona même si il essaye de brouiller les pistes. Il évoque ainsi le futur de la série, sa vision la concernant. Un monde ouvert et immense où la liberté du joueur serait de mise. Il met l’accent sur cet open world où celui qui tient la manette déciderait où et quand il commencerait à jouer vraiment. Ainsi pour lui, on ne suivrait plus le fil conducteur du scénario comme une obligation, de manière linéaire, mais on déambulerait à sa guise et au fil des découvertes on verrait se dévoiler le scénario. Tout ça dans un monde et des décors qui paraissent paisibles, calmes et voluptueux mais non sans danger et remplies de monstres camouflés tout autour de nous.

Et c’est là que sa silhouette s’efface pour laisser la place à ce tableau vivant qui se meut devant nos yeux. Puis des créatures apparaissent, des explosions s’en suivent, Epona se cabre et démarre au galop pour éviter les flammes surgissant de la gauche de la gouache. L’incroyable se produit car la toile de fond aux couleurs pastels, paraissant peinte à la main, devient une vidéo qui vient récompenser la dure et longue attente des fans. L’instant est éphémère, le tout se passe en quelques secondes spectaculaires et d’une fluidité remarquable, on assiste à une course poursuite entre ce monstre mi golem, mi octorok qui crache des lasers notre cher héros du temps. Le poursuivant passe maintenant devant et brise le pont pour couper le chemin du jeune fougueux, la caméra se rapproche de la scène pour nous montrer le design et les détails de la bête. Au même instant, le cavalier emmitouflé dans sa cape l’a fait valser et s’élance dans les airs l’arc à la main, dégainant avec une assurance terrible sur le monstre. L’instant est immortalisé, les screens de Link brandissant son arc vont faire le tour des internet. La Legende de Zelda et de Link renait avec un dynamisme d’une arrogance folle et d’une classe de haute volée.

Nous venons à ce moment d’assister à l’histoire qui pourrait marquer la Wii U. Un Zelda est toujours un évènement, mais ici il endosse aussi le rôle du sauveur « in real life » de la console de Nintendo. A retenir un esthétisme proche graphiquement de Skyward Sword qui est évidemment HD mais qui parait bien plus beau, travaillé, soigné et détaillé notamment côté design. Celui de Link a beaucoup de style et est très convaincant. Il s’en dégage des couleurs magnifiques et un aspect faisant penser à de la peinture. On peut aussi noter une très grande profondeur de champ. Une fluidité exemplaire et un dynamisme accru pour ce premier jet. D’ailleurs en y repensant, le remake HD de The Wind Waker était surement un essai, un cobaye, un test pour contrôler les capacités de la Wii U car l’aspect Cell Shading y est toujours présent mais bien plus impressionnant et fourmillant de plus de détails.

Un trailer qui en définitive a fait forte impression et qui donne envie de vite en savoir plus et d’en voir plus sur le prochain Zelda. Annoncé pour 2015, le temps va paraitre très long. Cette annonce fera date et va rejoindre les autres, toutes aussi marquantes des précédents volets de cette saga culte. Et que la triforce soit avec vous !

Ryuka92
Ryuka92

JVN à l'ancienne pour moi ! J'ai vécu de belles années sur ce site, vécu et partagé tellement de choses. La plus belle communauté des zinternets y était et continue de vivre ici et ailleurs. Ryuka92 c'est l'histoire d'un type qui aime vivre ses passions et qui aime partager avec ses potes.

7 Comments

  1. Superbe article Ryuka 😉
    Maintenant faut attendre 2015, c’est pas tant, mais ça parait tellement loin…
    Enfin grâce à Zelda, la WiiU aura peut être la reconnaissance qu’elle mérite depuis plus d’un an maintenant. Vivement!!!

  2. ptibruno ptibruno

    Neves,

    Zelda réussirai a faire vendre des glaces aux esquimaux

  3. ptibruno ptibruno

    L’annonce de cet E3 pour moi .
    Le jeu qui me fera acheter une wii u , meme si je regrette ( un peu ) qu’ils ne soit pas repartis vers un style réaliste.

  4. otaku17 otaku17

    C’est une annonce qui va faire du bien a la Wii U, ma mère en veut déjà une( l’effet du trailler est rapide), en tous cas c’est très beau et je peut dire sans trop prendre de risque que le jeu seras sans doute une réussite.

    Petit point d’après annonce, certaines personnes sur internet se sont posé la question de savoir si c’était bien Link sur le trailler car le personnage qu’on voit a les cheveux plus long et ne possède pas la tunique verte habituel, ce a quoi Eiji Aonuma créateur de la série a répondu « Personne n’a dit explicitement qu’il s’agissait de Link », ce qui laisse un doute quand au faite de savoir si le héro seras Link ou non.

  5. vertigo vertigo

    Ça va être dur de patienter maintenant…

  6. Je me dit que c’était bien le bon moment d’acheter une Wii U et même l’absence de titres tiers me fait aucunement peur Big N se suffit à lui même…

  7. Dyades

    Y’a pas eu Last Guardian, mais j’ai bien joui avec cette vidéo.

Leave a Reply