Jeux vidéo : « Zénitude » au pays du pixels, Le monde du « Chill Game »

« Jeux vidéo : « Zénitude » au pays du pixels.

Le monde du « Chill Game » :

Le jeu vidéo relève d’une telle diversité et de monde si vaste que tous les aspects de notre imaginaire sont aujourd’hui retranscris sous forme de jeux.

On l’appel « casual Game », « chill game », « Sim Life », parfois « Mignon Game etc… lorgnant entre le « Sim Farm » et le « Walking Simulator ».

Cela intégrant des univers oniriques emprunt de rêverie ou tout simplement intégrant une parcelle campagnarde ou vous faite pousser vos légumes dans un contexte très « chibi » (expression casual de mignon).

Ce type de jeu axé détente peut contenir certains messages.

Ils peuvent être d’ordre écologique, contemplatif, poétique, relationnel, sociale, philosophique  diffusant certaines valeurs très pacifique, en quelque sorte très proche de nous.

Voici donc un tout d’horizons des ces jeux un peu à part très souvent produit par l’industrie du jeu vidéo dite « indépendante ».

Celle-ci représente aujourd’hui un domaine vidéo ludique très créatif (et lucratif) incontournable et plutôt libre en ce qui concerne les conceptions et choix de gameplay.

Ce choix est le mien il n’est donc pas exhaustif.

« Chibi » et mignon :

Garden Paws, jeu de détente de type aventure mignonne:

Il arrive en accès anticipé avec le studio Bitten Toast Games,  Financé à la rentrée 2018, Garden Paws marche sur les pas de ces jeux détentes aux multiples activités, tels que Slime Rancher ou Stardew Valley mais dans un univers très mignon totalement pacifique.

En effet il n’y a pas de combat dans le jeu même contre de « méchante » créature toute rose. Le jeu intègre un mécanique de type « farming » mais avec aussi la possibilité de faire évoluer son monde cela en proposant des liens sociaux avec des PNJ.

Pas si loin qu’un certain « Time at portia » dans certaine mécanique, c’est un univers amusant et coloré avec des petites créatures customisable à souhait.

Mignon tout plein mon jardin:

Hokko Life le tout nouveau « Animal crossing like » pour les « Pc’iste »;

Un sorte de « sim Life » intégrant aussi du jardinage développé par Wonderscope AB et édité par la célèbre Team 17. Le jeu est aujourd’hui disponible sur Steam en accès anticipé depuis juin 2021.

 En l’occurrence Steam a maintenant son animal crossing. Le jeu reprend beaucoup de gameplay du célèbre jeu de Nintendo mais corrige ces restrictions et les reproches de la célèbre franchise « crossing ». L’univers est coloré (plutôt joli graphiquement) et les personnages semblent extrêmement sympathique.

Jardinage et social

Des sorte d’animaux parfois très colorés (il y a un éléphant rose…Non ce n’est pas une hallucination!). Un jeu qui semble avoir du potentiel et en tous cas très chronophage (comme son grand frère).

Profession Jardinier :

Forcement le « Sim Farm/Life » est à l’honneur et il existe une multitude de jeux et de mécaniques similaires dans le genre qu’il est d’ailleurs parfois difficile de s’y retrouver.

Animal Crossing NH

Stardew Valley est un RPG/une simulation agricole principalement inspiré par la série de jeux vidéo Harvest Moon.

Il n’était pas possible de passé à coté de ce jeu très connu. Il faut savoir que c’est Eric Barone seul qui a conçu et réalisé Stardew Valley après avoir décroché un diplôme universitaire en informatique de l’université de Washington.

Cela se déroule dans un univers fantasy ou le joueur peut interagir avec des personnages non joueurs (PNJ) qui habitent la ville, y compris s’engager dans des relations d’amitié ou d’amour avec eux. Cela peut aboutir à un mariage, ce qui entraîne la présence d’un PNJ qui va aider le personnage du joueur à s’occuper de la ferme.

Le joueur peut également s’adonner à la pêche, cuisiner, fabriquer des produits artisanaux ou encore explorer des mines dans lesquelles il doit combattre des créatures et récolter des ressources indispensables comme des minerais.

Summer in Mara et Deiland

Respectivement du même studio (Chibig)

C’est la croisée entre des aventures pacifiques et le sim farm.

L’un vous demande d’explorer des îles et de cultiver sur votre propre île, l’autre de cultiver et de faire business avec des personnages en ayant une marge de progression.

Simpliste mais assez addictif pour une détente sans véritable contrainte.

Cela pour terminer avec « Coral island » un jeu actuellement en Alpha qui a réussi un kickstarter haut la main avec plus d’un million et demi d’euros de récolté pour son développement. Une sorte de Sim Farm social extrêmement bien conçu. Le jeu est très attendu par les aficionados de ce type de gameplay et d’univers.

Oniriquement votre :

Il était aussi impossible de passer à coté de ce genre de jeu souvent vu comme« poétique et contemplatif ». Ces univers onirique, fantastique, contemplatif très lumineux ou tout est calme et reposant.

énigmatique et contemplatif

Parfois énigmatique comme The journey par exemple.

En parlant de the journey le studio: thatgamecompany nous propose aujourd’hui Sky : the children of the light.

Sky : the children of the light

Un conte onirique au travers d’un voyage dans les nuages. Ici c’est une exploration mais avec la particularité d’être sociale.

Le jeu « online » est proposé en free-to-play sans obligation d’achat. Une évasion très belle, pleine de rêve (dans les nuages) et pleine de charme.

Le dernier Omno du studio InkyFox fait aussi dans la lumière avec ce voyage dont le but se veut simple, intrigant et rafraîchissant. Le jeu propose des énigmes et rencontres avec des créatures dont certaines vous aideront pour atteindre certaines plateformes.

Mon stream sur Omno

Ce mélange entre plateforme, énigme dans un univers poético-contemplatif est surprenant. L’histoire de ce jeu est que le développeur Jonas Manke lance un jour un financement Kickstarter et vu le succès rencontré crée son propre studio. A noter que le jeu a été conçu par lui-même.

Un enchantement qui vous détendra hormis parfois quelques énigmes pas si simple, mais il reste « chill » dans son gameplay. Ce soft se veut calme, accompagné d’une très belle musique. Certains effets d’action avec les bruits des créatures créent une ambiance sonore assez spécifique.

Walking simulator : La marche vers son propre reflet 

Très introspectif le walking simulator ou simulateur de marche si vous préférez est bien souvent un regard tourné vers soit même. Presque auto psychanalytique, il est souvent ancré dans nos propres aspects émotionnels.

L’aliénation au travail ou la mort…

Il est donc en quelque sorte « très humains » puisqu’il nous renvois vers le drame, l’amour, la perte et en fin de compte notre place dans la société. De Firewatch à The Vanishing of Ethan Carter en passant par Everybody’s Gone to the Rapture ou The Stanley Parable il y en a pour tous les goûts.

Seul Stanley Parable se démarque par certains aspects critiques concernant l’aliénation au travail.

Le walking simulator fait l’objet d’une profonde controverse au sein des communautés de jeu vidéo. Ses détracteurs rejettent sa valeur c’est-à-dire une structure ou le gameplay serait inexistant, voir même sa place dans le paysage vidéo ludique. Alors que ses défenseurs l’intègrent parce qu’il nous projette vers notre propre existence.

Le walking peut intégrer des énigmes etc…il reste « un jeu » de détente mais nous mène vers des réflexions parfois philosophique voir métaphysique.

Certains appel ce type de jeux « intello-Games » par dénigrement.  D’ailleurs j’ai une anecdote sur ce point. En 2014 je proposais Stanley Parable sur mon groupe facebook. Et j’ai eu des réactions ou les membres interloqués se demandaient comment je pouvais jouer à « une telle chose ».

Intello-gamers

Je ne vais pas faire un article interminable sur les thèmes abordés et citer des dizaines de jeux. Le mieux est de tenter une approche qui sort des sentiers battu et de retrouver (ou trouver) un peu de poésie dans une industrie qui en manque cruellement.

Le but est la détente et la tranquillité tout en voyageant ou en communiquant avec des mondes parfois étrange. Il faut aussi aimer les directions artistiques contemplatives (pour certains jeux) proposant de beaux univers et vous expliquant (ou pas du tout) votre but.

Relax Max!

Il est clair que c’est encore l’industrie du jeu vidéo indépendant qui fait preuve de plus de créativité dans ce domaine, et c’est à souligner encore une fois.

Il faut savoir aussi être seul et ne pas uniquement voir par une connexion multi-joueurs. Même si un Sky : the children of the light propose cela avec un certain génie. Il faut se forcer à aller explorer d’autres univers dans ce domaine.  Bien heureusement pour nous il ne s’arrête pas aux « classiques » des genres et c’est tant mieux.

Child of light

Tout n’est pas fait que de FPS bruyant, de jeux de voitures ou de foot. Il faut se reposer l’esprit et éviter le stress provoqué par un jeu avec une ambiance sonore violente, speed ou trop difficile.

Enfin et pour terminer il faut aller de l’autre coté du mur de la créativité dans le jeu vidéo. Rien que pour vivre d’autres histoires et aller dans d’autres directions passionnantes que nous propose ce loisir interactif exceptionnel….

L’ancien

alyxlancien

"l'ancien". Ancien pour plus de 35 ans de passion vidéo ludique. Regard et analyse des contextes environnementaux lié au monde jeu vidéo. Joueurs, testeurs et chroniqueur indépendant. "Le jeu vidéo est art ludique, c'est une liberté totale de penser et de créativité qui mène à l’expansion de la libre expression artistique. Il n'engendre pas d'enfermement, mais une ouverture sur l'imaginaire collectif. En quelque sorte, c'est une porte vers notre propre liberté individuelle." A."l'ancien" -Twitch: https://twitch.tv/alyx76 -YouTube : https://youtu.be/HPgQJA33dMo -Discord: L'ancien chroniqueur JV -Mail :lancien.chroniqueur@numericable.fr - Twitter : @LChroniqueur

Leave a Reply