Achats JV mode d’emploi

En fait nous sommes tous passés par la case achat d’un jeu mais j’ai remarqué qu’il n’y avait pas qu’un type d’achat.

Achat du coeur: quand on se prepare psychologiquement des mois, des années à l’avance et que l’on achète le titre en Day one. 10%

Achat réfléchi: On remarque une bombe un peu trop onéreuse que l’on attendra de voir moins cher (-50%) pour ceder a la tentation. 40%

Achat fraternel: On sait qu’un ami voudrait un jeu (par sa liste de souhait) et on profite d’une promo pour lui offrir…ou recevoir. 10%

Achat mouton: On fait aveuglement confiance aux avis de masse pour finir par acheter un jeu qui nous décevra. 5%

 Achat crétin: On croit acheter un bon jeu mais on s’est trompé de titre en négligeant le fait de vérifier. 2%

Achat compulsif: Ce sont les pires des achats (pour le porte-monnaie) , -75% et hop on achète sans se soucier de notre playlist vidéo-ludique à finir. 25%

Achat au pif: Le jeu que l’on choisi en sachant qu’il sera moyen mais arrive à nous surprendre positivement à la fin. 8%

 

Une fois achetés, que deviennent nos jeux ?

Suivant l’âge du joueur, les jeux lambdas sont dévorés en 2/3 jours pour les ados, en un week-end pour les jeunes adultes, en une semaine pour les trentenaires et en un mois pour les quadras et plus.

Bien-sûr cela dépend aussi du métier exercé, de la persévérance, du temps et surtout de l’envie.

Métier: En théorie le gars qui n’a pas de métier à plus le temps de jouer que les autres à moins que le gars ne bosse dans le JV. pas de chiffres précis.

Persévérance: Pour ne pas que leur jeu soient survolés, les plateformes de jeux (steam/psn/xboxlive/uplay/…) ont mis en place des récompenses qui pourra traduire notre avancé dans un jeu.

Ils appellent ça des trophées, des succès et les plus doués que je connaissent se nomment Angerfist, Milo94 et même KYO (non pas le groupe).

Temps: Personnellement c’est ce qui nous manque le plus souvent et en conclusion, notre compteur de jeu stagne à en être déprimant.

Envie: Ce qui est pire que le manque de temps pour jouer, c’est de ne pas avoir la tête à assouvir sa passion de joueur pour des « accidents de la vie » !! 🙁

 

Avez-vous déjà tentez de faire un ratio jeux finis/jeux acquis ?

J’avais commencé mais j’avais vite arrêté face à la liste longue comme un bras de Dhalsim. pour ma part ce serait dans les 1/3.

Dans le temps je passais des heures devant un écran mais le travail puis le couple ont pris le pas sur mon temps de jeu, et encore je n’ai pas d’enfant !!

Avez-vous remarqué que certains jeux, on les teste un peu et on les oublis ?

C’est souvent le cas quand on est trop pressé de goûter à un univers qui demande de prendre son temps (Mass Effect).

Des fois, avant Steam, ça m’arrivait aussi de bien avancer dans un jeu (Morrowind) mais de subir un bug ou un crash windows qui m’ont zigouillé les sauvegardes et m’ont contraint à faire une croix sur ces jeux. Mon ratio jeux joués/jeux acquis: 2/3.

Avez-vous déjà laissez de coté des jeux sans jamais y avoir touché à tel point que vous ne vous rappeliez même plus que vous les aviez dans votre ludothèque ?

Moi oui à cause de l’accumulation de jeux depuis plus de trente ans sur PC (Disk 5″1/4, 3″1/2, CD, DVD, PCJeux, Joystick,…) et en ajoutant le dématérialisé comme steam, humble bundle, origin et compagnie !

Je déborde de bonheur mais mon cœur saigne sachant qu’il me sera impossible de tout finir  en moins de 3 vies réelles ! :'(

Alors les gars, un bon conseil: Finissez les jeux achetés avant d’en acheter d’autres

 

Bogman

plus de 30 ans de JV, ça laisse des séquelles, mais pas dans le mauvais sens... enfin je crois

15 Comments

  1. Eisen

    Salut, Il est sympa comme tout l’article Bogman ^^

    Il y a aussi le jeu que l’on doit faire par ce qu’on doit le faire, dans mon cas Duke Nukem Forever. Quand la plus grande arlésienne de l’histoire est finalement disponible en magasin je me dois d’y joué juste pour le principe d’y avoir joué.

    Mon raisonnement n’est pas très clair mais je me comprend.

  2. j’ai aussi compris ! 🙄

  3. Tellement de vérités dans cet article merci ^^. Sauf l’achat mouton, pour le moment je n’ai pas encore été déçu d’un jeu. Oh attends si AC3 avec ses jolies cinématiques, trailers bavant etc… premier achat day one pour un AC et ultra déception.
    Sinon dans les trophy Hunter tu peut ajouter Superfiotte sur le psn époque chômage.
    Ah oui et je suis un jeune adulte mais je n’arrive pas à finir mes jeux en 1 W-E, sniff

  4. L’analyse est juste et sent aussi le vécus!
    J’ai quelque soucis aussi la dessus, mais je dirais que chez moi c’est rétro-actif .
    D’une manière ou je vais prendre la décisions de »finir » l’ensemble d’un coup, je suis d’ailleurs dans cette période.

    Je dirais que comme le marché a muté, il « force » à l’achat. Comment un joueurs lambda (je ne parle du passionné) peut-il résisté à la tentation d’avoir un titre reconnu comme bon qui affiche comme par magie un -50%?
    Si une palanqué de softs arrivent à des prix défiant toute concurrence, il y aura obligatoirement de la consommation à outrance.
    Une récente analyse (article) sur Steam en est la preuve, plus de la moitié de ceux qui ont un compte Steam dans le monde ne vont même pas jouer aux jeux qu’ils ont acheter!

    Un comble…Mais on est dans un monde de consommation, non?

  5. Généralement, je ne joue qu’a un jeu à la fois (par machine) et je change quand il est terminé (ou que j’ai bien fait le tour, je pense aux jeux qui n’ont pas vraiment de fin, tels que Monster Hunter ou certains jeux de combats), ou encore quand j’arrive pas à faire le boss de fin (UnEpic), ne vous moquez pas^^

    Mais avec les récentes sorties Big N, j’en n’ai jamais eu autant en même temps. Entre les DLC d’Hyrule Warriors, Bayo 2 que j’ai pas encore touché, The Wonderful 101 que j’ai pas fini, Shovel Knight, et les récents Smash Bros, j’ai du pain sur la planche.

    En ce qui concerne les jeux PC, j’ai pas grand chose, mais j’ai pas mal de petits jeux Steam que j’ai pas touché, bon je les ai pris lorsqu’ils étaient gratuits ou en Humble Bundle, ce qui fait beaucoup d’un coup. Mais dans les gratuits, il y a aussi ceux qu’ils ne passent pas sur mon vieil ordi, et donc je peux pas y jouer tant que je change pas d’ordi xD

    A part ça, c’est rare que j’achète des jeux que je ne désire pas.

  6. subb subb

    Bonjour , Bonsoir !

    J’aime beaucoup l’idée d’un genre de sociologie des comportements de cet animal à sang chaud qu’est le gamer post DLC ^^

    Par contre sur la catégorie  » achat mouton  » j’aurais pensé à un pourcentage bien plus élevé , avec une majorité de joueurs tout à fait satisfaits de leurs achats …

    Pour ce qui est du ratio jeux acquis / jeux finis , quand j’étais plus jeune ( j’ai 39 piges actuellement ) c’était du 100 % . J’achetais un jeu , je le finissais même s’il m’ennuyait . Limite maniaque le mec .

    Aujourd’hui le ratio s’est méchamment cassé la gueule ( le nez dans le ruisseau , mais c’est pas trop la faute à Rousseau ) sans que je sache vraiment me l’expliquer …

    Ce n’est pas la faute à la profusion de jeux qui sortent à prix abordables , je continue à acheter peu de jeux et à être très sélectif . Il doit y avoir une centaine de raisons , mais ce n’est pas celle – là .

    Ce que je peux dire avec certitude c’est que j’ai vieilli bien plus vite que le jeu vidéo . Aujourd’hui j’ai presque toujours le sentiment que le propos que l’on me sert dans les jeux est terriblement manichéen , simpliste , voire franchement puérile ou même idiot .

    Alors oui le gameplay a beaucoup évolué et s’est enrichi , mais il manque quelque chose … du fond , de la réflexion , une vision politique ou philosophique nuancée et sérieuse .  » No fun !  » comme disaient certains punks il n’y a pas si longtemps .

    Ce que je veux dire c’est que mon ratio jeux acquis / jeux finis remonterait sans doute à 100 % si le jeu vidéo arrêtait de me traiter comme un môme-adulescent-geek-padeprisedetête que je ne suis pas . Mais c’est un autre débat …

  7. Qu’est-ce que je vous envie de ne pouvoir jouer qu’a un seul jeu jusqu’à le finir !! Mon problème est que l’envie de jouer en continu sur un jeu pendant plusieurs dizaines d’heures m’est impossible : mon envie est liée à mon humeur. Une sale journée au boulot peut déboucher sur un borderlands ou un broken age. Une journée cool Raoul pourra donner lieu a un witcher ou un portal. En tous cas, ça me fait bien plaisir que vous passiez dans le coin depuis le Japon, le far west de la France, Dagoba (YodAlyx), le nord et Paris (vu que Subb est de (19)75 il doit être parigot). Merci.

  8. subb subb

    Aaaaah si j’étais parigot j’aurais été avec vous tous pour la dernière de JVN !
    1975 est mon année de naissance . Là où je vis pas de métro ni de plug anal géant exposé mais des arènes , des ferias au pastaga et un accent qui fait souvent sourire quand je m’exporte vers des contrées plus huppées 😉

  9. subb,

    Comme SUBB pas de plug anal géant la ou je vit et pas de métro non plus. La seule chose qui ressemble à une entré de métro c’est des chiotte publique ^^.

    [img]http://img11.hostingpics.net/pics/961117Sanstitre.png[/img]

  10. Les arènes, le concert de Rammstein ont je n’ais pas pût accompagner mon frère … Arghhhh !!

  11. subb subb

    Bogman,

    Un grand concert à ce que j’ai entendu dire .
    Je n’y étais pas non plus mais je me souviens très bien de l’invasion du centre ville par une horde de créatures habillées de cuir et de ferraille hurlant dans une langue primitive leur joie d’être en vie !

  12. Le principal est d’être en vie après leur passage !!

Leave a Reply